Accéder au contenu principal

Audience Danket, avec nos rapporteurs PIERRE•à•FEUILLE


Toge de recteur d'académie (source Wikimedia, licence Creative Commons)




C’est calme mais au moins on n’avance pas. Ça devrait toujours avoir du calme.


Messieurs,


le Recteur d’académie,

le Préssédent,
L’Inspecteur d’académie - Directeur académique des services de l'Éducation nationale (jamais-là),


Messieurs le RA et IA-DASEN, estimez-vous bon que cessent les purges dans les écoles de la république de France ? … 


Quel est votre degré d’appartenance à la langue française de la république : 

degrés : 1ere langue ; deuxième langue ; troisième langue ?  


Pour quel État dans l’Europe travaillez-vous ? …  En quel idiome accordez-vous le sujet ? En quel idiome conjuguez-vous le verbe ? Le prédicat, vous le prêchez pour quel pouvoir ?


Croyez-vous que ce soit bien de faire cesser les purges politiques dans nos écoles ? En avisant tous les proviseurs et principaux des lieux d’enseignements qui sont à votre charge, selon vos consignes ?


Êtes-vous pour ? Êtes-vous contre les purges d’élèves organisées par vos directives dans nos écoles ? 


À entendre le discours de proviseurs lors de violentes brimades, ces mots de représentants de l’État, ces motifs ont des allures funestes. Parler de preuves qui manquent, minimiser les violences, reporter la faute ou le trouble, la maladie, sur la victime seule contre tous, c’est une valeur qui n’est pas des nôtres. Ça n’a pas sa place sur notre terre francophone. Je vous parle avec cette autorité car je ne suis pas anarchiste. 


Selon votre expertise, le niveau d’insécurité à l’école a-t-il atteint le bas de la gamme, sur l’ensemble du territoire ?     J’interroge votre expertise qui était à l’œuvre dans ce projet, le niveau du bas de la gamme.   Hhmm.   Non, ce n’est pas Nuremberg, ici, Monsieur le RA. Vous devriez parler. 


Le cyanure ? Dans votre cellule et vous n’avez pas encore une cellule, Monsieur DA-SEN.                        Que vous inspire cet acronyme : EI ? Mmmh, oui, ça fait mal de le dire, on y pense encore.     


Non, je pensais à Ennemi Intérieur, Monsieur IA.     Vous vous rendez compte que vous correspondiez à cette appellation en abusant de vos pouvoirs de correction, de purge mentale et d’orientation de tant d’élèves, que vous avez cruses hors des zones du niveau où vous vouliez en imposer au pays, en le réduisant à sa portion la plus étroite, dans le moule de la reproduction sociale et le carcan de votre idéologie personnelle pangermaniste ?          


   Quelle est la place des paganismes antiques dans le contenu d’enseignement à l’école, Monsieur le RA ?    Vous en êtes conscients ?  Oui, elle est nulle.     Donc ce n’est pas là que l’on vous y a initié.             Vous ne manquez pourtant pas d’une bonne bibliothèque à l’académie. 


On griffonne certes en marge d’un travail ou d’une conversation, d’une réunion… pas des croix gammées et des symboles satanistes en marge des épreuves d’une thèse de doctorat. « Heidegger » ou pas, c’est pareil pour le monde libre. 




C’est une salle annexe (information DavidGTM, source Google)




Lettre prétimbrée, préfaite, précommandée 


M’sieur Lemaire, Monsieur la préfète, missilier li Procureur,

Je souhaite ouvrir un établissement d’enseignement scolaire privé. En effet j’ai remarqué que mon enfant présente des dons spécialement précoce. En effet, il sait compter déjà jusqu’à singe. De plus il est sensiblement d’une couleur de peau plus claire que la moyenne. Sur la base de ces entrefaits, il adore ouvrir des livres et les refermer aussitôt, ce qui atteste de la rapidité de sa lecture. Je lui ai livré une instruction subliminale et respectueuse du code de l’élève promulgué par « l’autorité compétente de l’État en matière d’éducation. » Le personnel des élèves que j’envisage d’accueillir dans cet établissement ? Des enfants normaux comme le mien, à peu près jusqu’à singe. Le personnel,professoral chargé d’éduquer ce public d’élèves privés ? Il a cinq ans, des dons précoces pour la pédagogie spécialement, en effet il compte en bondissant par-dessus singe comme un seul homme. Son parler ? Il est sensiblement d’une clarté de peau de vache plus claire que la moyenne. Sur la phase de ses entremets, il adore qu’on lui fasse la récitation en goûtant avec suavité le merliflux dans la bouche d’enfants de cours et d’écœurement. Il livre ses corrections liminaires et somptueuses avec le code de lecture permuté par la matière de la littérature nationale en matière d’autorisation aux compétences de l’État. Quel Dtat ? Voyez la suite directement au verso de tapage. 


Article L441-1



Commentaires