Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé David Rolland

La prochaine fois

  La prochaine fois                                                        J’écris à une jeune femme,  en remontant les larmes de l’immeuble où je réside, un poète né de rien Je suis à ma porte, oser entrer ? Oui, j’ai mes clés Personne ne m’attend, mais, seul, l’appartement est bel J’entre ! Avec ce que j’ai acquis… ( Pour la liste, merci ) Il faut vous dire que je fis  mes emplettes où gît un très bon vin bon pour le cœur, la santé des acteurs Mais une autre raison potion m’ôtait de ma pension Je suis là devant ce pâté   poivre vert eh matez Homme en fauteuil attend, si lent  silencieusement  J’ai ajouté l’interjection de ma direction Puis il regarda droit devant sur ma gauche une enfant De Hauts-de-Pomme , a-t-elle dit si tu crois au génie  Je lui ai demandé, ça m’in- téresse, Où est papin’ Où est maman, et pour laisser passer sans un danger J’ai obtenu son bras, le droit, en nous baladins, roi, princesse et reine mère et : Page ar

Si Belle Poésie Française

José Afonso -  Cantigas do Maio (1971)   — Bonjour, Nous recevons  Grande Feuille … Oui ? — Je représente. — Merci, nous émettons en direct des Studios  La voie royale . Comment,  Grande Feuille , définiriez-vous, votre poésie ? — … — Disons, nous avons aperçu des tendances vers la poésie romanesque, récemment, chez  Les métiers du livre , une certaine accroche chez  Pot& tease , aussi, VOUS  Grande Feuille , qu’en êtes-vous en votre Vie ? — J’ai oublié mais j’avais l’idée, puisque c’est à moi. Sans ça, vous ne seriez pas là, à me demander. — Cela n’est rien de mal, de votre part, nous attendrons l’instant où ces quelques de vie vôtre, vous reviendront. — Merci bien, c’est gentiment tourné. Bonsoir. — Merci, au revoir. Personne Personne n’était allée jusqu’à là avant Et je vais aller me coucher avec ma queue Ce sera un peu doux, ce sera bien aqueux Je ris, mais comment dire… eh bien, oui, suis-je grand ? J’ai des besoins, c’est tout, je ne suis pas femme, Je comprends ça très bien,